Expérience au jus de chou rouge

Matériel :

–       Du jus de chou rouge (à préparer en amont de l’atelier *)

–       Plusieurs récipients transparents.

–       De l’eau vinaigrée dans des bidons à coulis (vous n’avez pas ce type de bidons ? Des petites bouteilles d’eau minérale avec un petit trou fait dans les bouchons peuvent convenir).

–       Des coupelles de bicarbonate de soude avec des petites cuillères.

–       D’autres ustensiles de votre choix selon vos souhaits de présentation de l’atelier.

Atelier :

Les enfants vont faire tout un tas de transvasements. Ne les orientez pas ; ne soyez pas trop impatients de leur montrer les effets surprise du mélange de ces matières :  ils vont les découvrir à leur rythme. Vous pourrez verbaliser ce qui se passe au fur et à mesure de leurs manipulations (comme par exemple les changements successifs de couleurs et l’apparition de bulles).

Outre le plaisir lié à l’activité de transvasement, les enfants apprécient cet atelier du fait des phénomènes de cause à effet qui les interpellent. Ils constatent des changements, veulent renouveler leurs actions pour vérifier ce qui se passe.

Un atelier de fond de placard très plaisant pour les petits comme pour les grands qui revisitent ici quelques cours de chimie de leurs années collège 😉

Explication du procédé chimique :

Le chou rouge contient des colorants (les anthocyanes) qui ont la propriété de changer de couleur en fonction du pH. C’est de ce fait le plus populaire des indicateurs de pH naturels, utilisé pour enseigner les réactions acide-base. La décoction de feuilles de chou rouge permet d’extraire ces colorants.

Le jus en milieu acide devient rose (avec du vinaigre ou du jus de citron).

Le jus en milieu peu basique (pH = 8) devient bleu (avec du bicarbonate de soude).

Le jus en milieu basique (pH > 9) devient vert (avec de l’effaceur).

Le pigment est détruit en milieu très basique (pH > 12), le colorant devient jaune et ne peut plus changer de couleur.

* Préparation du jus de chou rouge (cette étape peut être un atelier à part entière) :

–       Déchiqueter le chou rouge (et voir ses mains devenir violettes !).

–       Jeter les feuilles dans une grande marmite d’eau (jusqu’ici transparente…)

–       Faire bouillir ce mélange.

–       Aller à la pêche aux feuilles à l’aide de passoires ou de pinces (une fois la préparation refroidie). Celles-ci peuvent être gardées pour l’atelier, les enfants apprécieront les découper à l’aide de ciseaux.

–       Placer le jus de chou rouge dans les récipients transparents prévus pour l’atelier.

Bonus :

Un demi chou rouge peut largement suffire pour cet atelier. Que faire du reste ? Une tatin de chou rouge !!!

Les fiches de l’atelier à télécharger ici : (bientôt disponible)