Les cadeaux et l’esprit Slow pédagogie.

Les festivités de Noël et les anniversaires sont souvent synonymes d’un afflux de cadeaux. Lorsqu’on adopte une démarche de Slow pédagogie, on travaille sur le matériel proposé à l’enfant. On s’interroge notamment sur le potentiel pédagogique et sur la quantité mise à disposition. Il est intéressant de trouver comment gérer le sujet “cadeaux” afin que le trio concerné puisse être satisfait :

  • l’enfant, en recevant un matériel dont il se saisira avec intérêt et avec lequel il pourra vivre des expérimentations variées ;
  • l’auteur du cadeau, en ressentant le plaisir d’offrir ;
  • le parent en se sentant respecté dans sa démarche éducative de Slow pédagogie.

Ce que nous savons tous (mais que nous oublions souvent !) :

  • les jeunes enfants sont souvent plus attirés par les emballages que par le contenu des paquets.
  • le temps partagé a plus de valeur que n’importe quel jouet. Cette vidéo nous aide très bien à resituer l’importance du temps : https://bridoz.com/lettres-de-noel/
  • les objets les plus simples et issus du quotidien ont beaucoup de succès auprès des tout-petits.

Avec des bassines, l’enfant fait spontanément tout cela :

      Avec des bouteilles colorées, l’enfant entreprend tout cela :

Avec des jouets comme ceux-ci,

l’enfant réalise seulement ce pour quoi le jouet a été inventé.

Malgré cette conscience , l’acte d’achat est souvent privilégié. Un “vrai” cadeau serait forcément quelque chose d’acheter. Offrir du temps, réaliser soi-même une attention ou acheter un objet du quotidien en guise de cadeau n’est pas vraiment d’usage.

Comment faire pour que tout le monde s’y retrouve ?

  • Si vous pensez votre interlocuteur réceptif à votre démarche éducative :

– osez lui demander ces fameux objets simples ou du quotidien (ex : des bassines de tailles et de couleurs différentes, une essoreuse, etc ) ou proposez-lui une “cagnotte Slow pédagogie” avec laquelle vous achèterez vous-mêmes ce type de matériel. Pourquoi pas lui demander d’écrire sur une petite carte un souvenir qu’il a de son enfance en train de jouer avec ce type d’objets très simples.

– orientez-le vers du temps à partager. Un petit accessoire en lien avec le thème de la sortie peut être offert pour aider l’enfant à visualiser ce qui l’attend (ex : un joli petit panier ou une petite boite à insectes pour une sortie nature, une petite paire de bottes en caoutchouc pour une virée à la rivière). Afin de donner encore plus de valeur à ce temps partagé, proposez à l’auteur du cadeau de réaliser un petit album souvenir de cette sortie ; l’enfant aura beaucoup de plaisir à le feuilleter après coup.

– commandez auprès de ceux que vous savez bricoleurs une réalisation “home-made” (ex : un petit lit de poupée, un chariot en bois, une planche à interrupteurs Montessori). L’auteur de ce cadeau ressentira non seulement du plaisir à offrir son cadeau mais aussi de la fierté !

  • Si votre entourage est plus à l’aise avec le fait d’acheter du matériel :

Aidez les à choisir des jeux à grande jouabilité. C’est à dire des objets que l’enfant pourra investir de différentes manières selon son âge, son envie, son imagination.

Vous trouverez dans le blog un article sur notre matériel “coup de coeur”